Slide20    Dans le post précédent, on m’a demandé d’être plus précis sur les 6 catégories que j’ai choisies pour guider mon PO dans sa progression, voila, je vais essayer de mettre des mots et de clarifier ce que nous avions en tête lorsque nous les avons définies.

Les 6 catégories choisies sont :

  1. L’être, l’équipe : dans cette catégorie, je mets ce qui est lié au coté humain du PO. Avec par exemple, toutes les problématiques liées à sa communication avec l’équipe, avec ses clients, …., mais aussi les aspects liés à la confiance qu’il devra instaurer avec ses différents interlocuteurs.  Ce sont des points importants pour chacun des membres de l’équipe, mais à mon avis, ils sont critiques pour le PO et le scrum master.
    Slide21
  2. Le Produit : et oui, notre PO est le champion du produit, il doit en avoir la vision, comprendre les attentes des clients et/ou des acheteurs, être capable de gérer les contraintes légales et/ou marketing, il doit anticiper les besoins des clients, valider les idées, s’assurer de la satisfaction client, … enfin, un travail à plein temps.

    Slide22

  3. Le Backlog : mot un peu fourre tout, qui va de la gestion du plan de release du produit, à la gestion des sprints, et la gestion du backlog au quotidien, ….  Cela inclut aussi la gestion des risques du projet. Notre PO doit faire tout cela, sans oublier d’offrir une vision cohérente des évolutions à l’équipe et à ses clients.

    Slide23

  4. Les Stories : écrire des stories … des livres entiers ont été écrits la dessus, avec les questions récurrentes de la gestion des défauts, des contraintes techniques, du fonctionnel caché, des critères d’acceptation….
    La manière de les écrire dépend bien sûr, un peu de l’équipe qui va les réaliser, mais idéalement pas trop … Comment trouver le juste milieu qui permet à tous les acteurs d’être efficaces ?

    Slide24

  5. Le quotidien : ou comment s’assurer que son produit sortira régulièrement avec de la valeur. Quelles métriques suivre sur son projet, comment maîtriser ses livraisons, comment garder un rythme soutenu et tout cela en s’améliorant régulièrement ?

    Slide25

  6. Qualité : mot qui fait souvent sourire, ou qui fait peur.  Entre la startup qui doit à tous prix sortir la nouvelle fonctionnalité avant la concurrence, et/ou le logiciel médical qui doit sortir sans bugs, comment trouver le juste équilibre ? Comment tirer partie des différents tests réalisés tout au long de la vie d’un logiciel, comment définir sa stratégie de tests ?
    Mais la qualité n’est pas que le nombre de bug, il faut aussi s’assurer d’avoir un processus de développement fiable et prédictible, voire sous contrôle dans certain cas.

    Slide26

Les 6 catégories, ne sont évidemment pas gravées dans le marbre et ne demandent qu’à évoluer au cours du temps 🙂

Advertisements